Claudia Gasser

Psychologue FSP, psychothérapeute, prochainement détentrice d’un DAS en psychologie légale

Psychologue FSP et psychothérapeute, j’ai bénéficié, durant mes études universitaires, d’une formation théorique en psychopathologie, dans le domaine des troubles de la personnalité et des troubles de l’humeur ainsi que dans diverses approches telles que la thérapie d’orientation psychodynamique et systémique. Après une première expérience professionnelle au sein de l’établissement pénitentiaire de la Clairière (HUG) avec une population d’adolescents incarcérés, j’ai travaillé durant deux ans en tant que psychologue intervenante LAVI au sein du Centre de Consultation LAVI à Genève, ainsi que dans le domaine de la prévention des abus sexuels, pratiques développant mes compétences liées à la prise en charge, au soutien et à la thérapie de victimes d’infraction.

Très intéressée par le travail d’interface entre les sciences du psychisme et du droit, j’exerce, depuis 2013, à l’Unité d’Expertises du CHUV (Secteur Psychiatrique Nord). Cette activité englobe des suivis thérapeutiques sous contrainte judiciaire ainsi que des évaluations cliniques approfondies sous forme d’expertises psychiatriques relevant du domaine pénal ou civil. En parallèle, je réalise une formation (DAS) en psychologie légale et psychiatrie forensique en vue d’un titre de spécialisation.

Avant de rejoindre le Centre de Psychothérapie et d’Expertises d’Echallens en 2017, j’ai exercé à l’Unité Urgences-Crises du Secteur Psychiatrique Nord, unité spécialisée dans les urgences psychiatriques ainsi que dans les suivis intensifs d’une population adulte souffrant de tout type de trouble (trouble de l’humeur, trouble de la personnalité, trouble psychiatrique ou épanouissement personnel) ; pratique que je poursuis au sein du Centre de Psychothérapie et d’Expertises d’Echallens.

D’orientation psychodynamique, j’apprécie l’humanité, la subjectivité et la singularité qui émanent des rencontres que m’offre ma pratique professionnelle.

« Rendre la vie supportable est le premier devoir du vivant ».

Sigmund Freud ; Considérations actuelles sur la guerre et sur la mort (1915)